A L’AFFICHE

Bernard Dimey Père & Fille
Une incroyable rencontre

Création au Festival off d’Avignon
Théâtre le Cabestan  11, rue Collège de  la Croix
du 5 au 28 juillet 2019 à 12H10

« Le poète est un inconnu qui n’existe et prend forme que par la force de son œuvre. Si nul ne s’en soucie il entre en oubli et peu à peu se meurt même de son vivant. Bernard Dimey qui mit sa verve et ses alexandrins au service de la chanson, vit et revit par la voix de ses interprètes.
Dominique porte son nom,
porte son œuvre avec tendresse avec passion apportant une note toute particulière à l’œuvre de Bernard »

Charles AZNAVOUR


I
l m’aura fallu de nombreuses années pour accepter cette partie difficile de mon histoire. Il m’aura aussi fallu beaucoup de temps pour me décider à raconter cette incroyable rencontre, lorsque j’avais 20 ans, avec mon père que je ne connaissais pas. Dominique Dimey

 

AVANT-PROPOS

Le temps a passé et c’est un très bel hommage que la fille vient rendre à son père Bernard Dimey immense poète, auteur de Syracuse et de centaines de chansons interprétées par les plus grands noms de la chanson française. Elle nous offre une balade pleine de tendresse dans l’univers de cet auteur visionnaire, poète épris de liberté et de justice, qui du haut de Montmartre, regardait le monde avec lucidité. Un spectacle d’une rare intensité, une très belle invitation à découvrir ou redécouvrir l’œuvre et la poésie de Bernard DIMEY, un de nos très grands auteurs. 
SPECTACLE MUSICAL DE ET AVEC DOMINIQUE DIMEY
Durée : 1h10
Conception et mise en scène : Bruno LAURENT
Avec
Dominique DIMEY (jeu et chant),
Charles TOIS (accompagnement piano)
Richard BOHRINGER (voix off)
Décors Nils ZACHARIASEN
Lumières  Stéphane BAQUET

SYNOPSIS

Elevée seule par sa mère à Châteauroux, ses études terminées, Dominique part pour Paris, afin de démarrer une carrière d’artiste. Alors âgée de 20 ans, elle s’installe dans une petite chambre rue Lepic. C’est par hasard qu’elle découvre qui est ce bonhomme barbu qu’elle croise régulièrement dans le quartier… Bernard DIMEY, son père qu’elle ne connaissait pas !

LE SPECTACLE

Conversation teintée d’émotion et d’humour entre un père et sa fille qui marche sur le fil tendu du temps, ce spectacle nous apporte un regard inédit sur ce personnage mythique de Montmartre trop souvent évoqué de façon caricaturale dans son côté le plus sombre. Elle nous dévoile avec justesse sa démesure, sa soif d’absolu, son génie de l’écriture, la grande humanité de ses textes et surtout l’immense poésie qui habitait cet homme exubérant et plein d’humour.

Alliant ses talents de conteuse et de chanteuse, accompagnée au piano par Charles Tois, Dominique interprète avec une vérité bouleversante les poèmes et les chansons de son père qui éclairent subtilement son récit. Avec pudeur et sensibilité elle évoque des souvenirs parfois douloureux, mais surtout les moments de folie, leur complicité dans le goût et la magie des mots, tous ces moments précieux qu’ils ont partagés essayant de rattraper le temps perdu. Ils ne se sont pratiquement pas quittés, jusqu’à ce qu’elle se voit abandonnée pour la seconde fois, à la mort de Bernard.

BERNARD DIMEY

Tout le monde connaît Syracuse la célèbre chanson qui a fait le tour du monde. Bernard Dimey son auteur, moins connu du grand public, est un immense poète qui a séduit les plus grands noms de la chanson française, Charles Aznavour, Yves Montand, Serge Reggiani, Zizi Jeanmaire, Henri Salvador, Patachou, Juliette Greco, Les frères Jacques, Mouloudji, Michel Simon… tous se sont arrachés ses poèmes pour les mettre en musique et les chanter. Auteur singulier, poète magnifique et parolier remarquable, il écrivait en alexandrins avec une facilité déconcertante. Sa poésie pleine d’humanité hurle la bêtise du monde. Il est l’un des rares poètes à avoir pu réciter ses propres poèmes sur les scènes de Pleyel et de l’Olympia. Seul face au public, sans tricherie, il savait bouleverser des salles entières avec des textes poignants, profonds et universels, des textes qui touchent au plus profond le cœur d’un public populaire. Amoureux de Paris et de Montmartre, son univers est particulièrement inspiré par la nuit, par le paradis perdu de l’enfance, l’âge et le temps qui passent, la mort omniprésente…
Sous sa plume transparait sa tendresse pour ses frères de route, de bistrots, de trottoir. Il ne possédait ni maison, ni voiture, ni même de compte en banque, il vivait au jour le jour, indifférent aux choses matérielles. Sa fille retrouvée comptera parmi ses plus grands moments de bonheur. Elle  lui apportera beaucoup de joie durant les dernières années où ils ne se quitteront pratiquement pas jusqu’à la mort de ce grand poète, le 1er juillet 1981, quelques jours avant son cinquantième anniversaire.


POEMES ET CHANSONS REPRIS DANS LE SPECTACLE
Paris par cœur (Bernard Dimey / Jean Ferrat)
Au Lux-bar (Bernard Dimey)
Les enfants de Louxor (Bernard Dimey)   Quand on a rien à dire (Bernard Dimey) J’ai trois amis (Bernard Dimey) L’enfant maquille (Bernard Dimey / Charles Aznavour) Mais si je n’ai rien (Bernard Dimey / Francis Lai) Les pauvres (Bernard Dimey)
L’auguste (Bernard Dimey)
Le bestiaire d’autre part (Bernard Dimey)   Les imbéciles (Bernard Dimey / Léo Chauliac- Jean-Claude Pascal) Tu ne m’as pas encore eu cette fois la vieille (Bernard Dimey) Chanson pour Bernard (Dominique Dimey / Pierre Bluteau) Syracuse (Bernard Dimey / Henri Salvador)  

RESERVEZ VOS PLACES DES MAINTENANT

LA PRESSE EN PARLE

LE FIGARO

Un spectacle musical où Dominique dit et chante les poèmes
et les chansons de son père.

LE PARISIEN

De Montmartre à « Syracuse », Bernard Dimey ressuscité en chansons par sa fille. Dominique Dimey, fait revivre son père dans un spectacle musical émouvant et plein de tendresse.

LA PROVENCE

Un spectacle absolument bouleversant et magnifiquement mis en scène par Bruno Laurent. C’est beau, c’est noble, c’est grand et c’est bouleversant.

THEATRE PASSION

Histoire d’Amour,  qu’il faut l’entendre contée et chantée avec la voix chaude, sensible et pudique de Dominique Dimey, dans une vérité émouvante, superbement accompagnée au piano par Charles Tois.

Un regard inédit sur l’œuvre et l’univers de Bernard Dimey.
Avec ce spectacle intime et bouleversant Dominique Dimey 
nous fait un grand cadeau.

DE LA COUR AU JARDIN

Un magnifique spectacle autobiographique qui mêle poésie, musique, chanson, tendresse, humour et qui nous plonge au cœur d’une incroyable rencontre…avec un poète; un grand, très grand poète… Oui je me répète, c’est bouleversant !

SORTIZ

Portrait tendre, intime, émouvant et tout en retenu En allant le voir, vous « pousserez la porte d’un monde que vous ne soupçonniez pas », celui du vieux quartier de Montmartre et de ses bistrots, de la vie d’artiste bohème ou, si vous préférez, de saltimbanque, d’un « auteur vivant » mais aujourd’hui disparu qui est passé aussi bien salle Pleyel qu’à l’Olympia.

LMB

Dominique Dimey revient au théâtre avec un spectacle émouvant où elle chante, récite et témoigne,… Elle est poignante de sincérité.
Allez la voir au Cabestan à Avignon.

THEATRE AU VENT

Un poème vivant d’une exquise simplicité que seuls savent interpréter ceux qui rêvent tout haut ! Sur scène, Dominique est toujours la fille de Bernard, la jeune fille si émue d’avoir été accueillie comme un rayon de soleil par Bernard. On comprend facilement qu’elle souhaite encore rayonner pour lui et faire entendre sa voix à travers ses chansons qui vibrent merveilleusement.

POLITIQUE MAGAZINE

Un magnifique spectacle autobiographique qui mêle poésie, musique, chanson, tendresse, humour et qui nous plonge au cœur d’une incroyable rencontre…avec un poète; un grand, très grand poète… Oui je me répète, c’est bouleversant !

  1. 03 - Chanson pour Bernard 0:27
  2. 03 - Chanson pour Bernard 0:27