Artistes, ouvrons les portes et les fenêtres de l’école

C’est à l’école, et particulièrement en premier degré, que doivent s’enseigner les valeurs de la République et les principales règles qui régissent le vivre ensemble dans notre pays.
C’est en apprenant aux plus jeunes à écouter les autres, à les respecter, à prendre la parole, et à faire de belles choses avec eux que les enseignants forment les citoyens éclairés de demain.
Nous les artistes, nous avons toute notre place à leur côté pour traduire autrement ces valeurs, en ouvrant les enfants à l’émotion, en leur révélant la poésie des mots, des gestes, du corps, des formes, de la voix, de la musique, en leur montrant la beauté du monde et le plaisir de créer ensemble.
Depuis 20 ans que mes chansons et mes concerts me conduisent auprès des enfants, j’ai longtemps connu l’institution scolaire indécise et réservée à l’idée d’ouvrir ses portes aux artistes.
J’ai souvent rencontré le scepticisme devant les sujets « difficiles » que j’osais aborder dans mes chansons. J’ai senti la méfiance, parfois l’hostilité et la violence de parents tout simplement opposés à l’expression artistique dans l’école.
J’ai été témoin de réactions d’enfants de 8 – 10 ans enfermés dans des croyances d’un autre temps et fermés à toutes discussions sur la mixité, l’origine de la planète, la liberté d’expression et d’éducation des petites filles…
Mais bien heureusement j’ai aussi été témoin de la puissance de l’expérience artistique avec les jeunes. J’ai appris comment certaines de mes chansons ont pu jouer un rôle déterminant dans la vie de certains enfants qui ont eu besoin de me l’écrire. Je sais l’importance qu’ont pu avoir pour des centaines d’entre eux les fantastiques concerts que nous avons réalisés ensemble. Des moments rares où en musique, en chansons, nous vivions et partagions concrètement les valeurs de la république.
Liberté – Egalité – Fraternité. Il ne faut rien lâcher, au contraire redoublons d’efforts pour affirmer et revendiquer ces trois mots clés de la République. Ouvrons grand les portes de nos écoles aux danseurs, aux musiciens, aux chanteurs, aux auteurs, aux comédiens, aux cinéastes, aux illustrateurs… C’est avec la poésie qu’on apprendra aux enfants à devenir des humains sensibles, ouverts et tolérants.

Dominique Dimey

  1. Droits devant Dominique Dimey 2:26
  2. Bonjour hello salam hola Dominique Dimey 3:02
  3. Lulu et Lili Dominique Dimey 3:45